Lucéram, Peïra-cava au sommet du Pays des Paillons

Panorama  pour tous !  Notre association aide l’ handicap

http://www.tableorientation.com/

BRAVO LA SECTION DES BAMBIS !

Presentation du projet du Refuge du Cerf par DAMOUN06

DEBUT DES TRAVAUX !

C’est parti

Pour plus d’infos sur le Projet : cliquer pour accèder à la vidéo

LES CERFS DE NOS MONTAGNES

Le type d’habitat du cerf est aujourd’hui très varié. A l’origine, il vivait en plaine et profitait paisiblement des grands herbages. Au fil du temps, dérangé par la présence de l’homme et de ses infrastructures, il s’est caché, à l’abri, dans les forêts. Il s’est également déplacé vers les sommets montagneux où des bêtes vivent à plus de 2000 mètres d’altitude.

Le mode de vie, la structure et le comportement des cerf de montagne a été sensiblement modifié. Autrefois diurne le cerf est de plus devenu crépusculaire et nocturne. Notre commune, aux paysages riches et diversifiés, étendue de 600 à 1500 mètres d’altitude avec des sites sauvages et naturellement protégés a vu, après une réintroduction dans le début des années 60, se développer un cheptel de grands cervidés dans ses massifs forestiers, les cerfs de nos montagnes. La présence de cet animal mythique était une opportunité pour tenter de lancer une longue et délicate étude sur ses modifications de comportement, et sur sa vie dans ce type de milieu. Bien loin des observations effectuées et des films tournés dans les célèbres mais plus accessibles sites de Compiègne, Chambord et autres, je décidais d’entreprendre ce difficile travail d’approche, dans un milieu bien souvent hostile, au déclivités importantes, aux fréquentes cassures de terrain, aux zones escarpées voire infranchissables, Il fallait de plus prendre en compte un couvert forestier important qui ne se prête pas facilement à une observation aisée. J’ai désormais accompli douze années de travail sur le terrain, de patience, de persévérance, de recherches et d’analyses avec l’essentielle priorité de protéger et de préserver coûte que coûte la quiétude de nos cerfs. Durant cette période, j’ai pu observer et reconstruire une parti majeure de leur mode de vie dans cet environnement, j’ai pu également identifier des modifications importantes de leur structure et j’ai réussi à fixer des images de qualité sur ses attitudes et ses comportements modifiés.

Un long travail est encore nécessaire afin d’éclaircir de nombreuses zones d’ombre et de répondre à plusieurs questions. Aujourd’hui grâce à la complicité de personnes sensibles à ce travail, notre souhait est désormais, à travers le projet audacieux du Refuge du Cerf, d’offrir à chacun la possibilité de découvrir bientôt la vie …

… DES CERFS DE NOS MONTAGNES

Le Président,

Claude Giordanengo

Contactez-nous

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire